lundi 3 décembre 2007

Loi anti-armes: aggravation de la répression publiée officiellement


Le précédent est inquiétant, non?

alors en dehors du tir sportif, pour la protection, voyez :
Protection domicile / magasin: arme ou chien?

mercredi 14 novembre 2007

L'arme qui a tué Mussolini..

une arme à feu est essentiellement un objet de sport. Mais quand le besoin est là, ça peut devenir un outil de résistance face à une occupation militaire ou à une dictature. Probablement la raison pour laquelle les futures dictatures ont toujours tenté au préalable de confisquer le plus d'armes possibles à la population...


L'arme qui a tué Mussolini était française
http://www.lesjones.com/posts/001109.shtml

Tirana, mercredi 4 août 2004 : Moikom Zeqo, directeur du musée national d'Histoire d'Albanie, montre le pistolet-mitrailleur utilisé par les résistants Italiens pour exécuter l'ancien dictateur Benito Mussolini le 28 avril 1945.
Cette arme française de 1938, de calibre 7.65, a été donnée en 1957 au régime communiste albanais par Valter Audisio, un des 8 partisans Italiens chargés d'exécuter le dictateur Il Duce. C'est la première fois que l'arme a été vue publiquement depuis la chute du communisme en Albanie.




Comme vous pouvez le voir sur la photo, le PM MAS-38 a une apparence "courbée." Dans son livre "Illustrated Firearms of the World," Ian Hogg écrit : "Il a aussi une apparence étrange, parce que l'axe du canon et le corps et la crosse divergent de plusieurs degrés, donnant à l'arme cet aspect étonnamment "courbé."

*-*-*-*-*

LE PISTOLET-MITRAILLEUR FRANÇAIS MODÈLE 1938

C'est dans les années 30 que démarra la mise au point d'un pistolet-mitrailleur pour l'armée française à la Manufacture d'Armes de Saint-Etienne (MAS). Le SEMAS 1935 de type L est sorti en 1935, chambré pour la cartouche de pistolet longue de 7,65 mm. De ce modèle fut développé, à peine modifié, le MAS 1938, en 7,65 mm long. Ce sera le pistolet-mitrailleur réglementaire français jusqu'en 1949 (sortie du célèbre MAT49 en 9mm parabellum).

Technique
Calibre: 7,65 mm long
Système de fonctionnement: culasse non calée, tir automatique
Longueur totale: 62 cm
Longueur du canon : 40 cm
Poids: 2,8 kg
Système d'alimentation: boîte-chargeur latérale amovible à 32 coups
Visées : Guidon: bloc à cran
Hausse: double cran repliable, graduée pour 100 et 200 m
Vitesse initiale: environ 365 m/s
Cadence de tir: 700 coups/mn

Le MAS 38 est une arme relativement simple à culasse non calée ayant cependant plusieurs dispositifs originaux en son fonctionnement.
Une portière montée sur charnière bouche l'ouverture du logement de chargeur dans le bas de la carcasse lorsque le chargeur a été retiré. Lorsqu'on le repousse vers l'avant sur ses gonds, on dégage l'ouverture du logement, permettant l'insertion d'un chargeur garni par le bas. On repousse le chargeur dans le logement jusqu'à ce qu'il se verrouille de la façon habituelle.
Lorsque l'on tire vers l'arrière le levier d'armement, qui est situé sur le côté droit de la carcasse, il entraîne la culasse vers l'arrière tout en comprimant le ressort récupérateur se trouvant derrière lui, ressort qui s'étend de l'arrière de la carcasse jusqu'à l'intérieur d'un tube métallique dans la crosse. Lorsque la culasse se trouve suffisamment en arrière, elle chevauche la gâchette, que son ressort repousse vers le haut pour saisir le cran se trouvant en dessous de la culasse et la maintenir ouverte et prête pour le tir.
Toute pression sur la détente séparera la gâchette de la culasse, permettant au ressort récupérateur comprimé de soulever la culasse sur la surface légèrement inclinée et usinée dans la carcasse, de sorte que la culasse saisira la cartouche supérieure du chargeur et la chambrera.
La culasse n'est pas une simple pièce cylindrique se déplaçant en ligne droite comme sur la plupart des pistolets-mitrailleurs. Elle possède cette face légèrement inclinée lui permettant de s'élever au niveau de la tête de la cartouche au moment où elle la chambre, tandis que le corps de la culasse forme un angle avec l'âme du canon. Ce système a tendance à rendre le mécanisme légèrement saccadé.
Même lorsque l'arme utilise une cartouche à charge faible avec sa culasse relativement légère, le recul est puissant. La culasse se déplace non seulement vers l'arrière dans la carcasse, mais de plus elle s'enfonce dans le tube situé dans la crosse. Au cours du mouvement arrière, l'extracteur sort l'étui vide de la chambre et le repousse contre l'éjecteur, qui fait partie de la goupille de montage à laquelle est attaché l'anneau-grenadière antérieur. L'étui vide est expulsé par la portière d'éjection située sur le côté droit de la carcasse.
Le couvre-culasse coulissant, bouchant l'ouverture de la culasse ou la portière d'éjection, doit être repoussé encore vers l'arrière après que l'arme ait été armée, pour ne pas avoir à être amené vers l'avant par la culasse lors de sa course avant. C'est donc une arme à tir automatique complet, dont le mécanisme continue à fonctionner tant que la pression est maintenue sur la détente. Lorsqu'elle est relâchée, un ressort repousse la gâchette vers le haut pour qu'elle saisisse et maintienne la culasse en arrière. L'arme tire à culasse ouverte.
Les organes de visée sont rustiques et peu pratiques. La hausse consiste en deux feuilles distinctes se repliant sur le haut de la carcasse. Elle dispose d'un oeilleton pour une portée de 100 m, et d'un second oeilleton pour une portée de 200 m. Le guidon est déporté sur la gauche, il ne permet que le tir par rafales typiques d'un pistolet-mitrailleur.
Cette arme ne peut bien sûr pas tirer lorsque la crosse a été démontée, car il est nécessaire que la culasse continue sa course dans le tube à l'intérieur de la crosse pour faire fonctionner le pistolet-mitrailleur.
Le verrou de chargeur qu'on enfonce pour pouvoir sortir le chargeur de la carcasse, est fixé sur le côté gauche du logement. On peut démonter le chargeur lui-même en enfonçant le saillant situé dans le bas. Le fond du chargeur pourra être coulissé et sorti par l'arrière. Le ressort en zigzag et la plaque élévatrice pourront être aussi sortis du chargeur.
Cette arme dispose d'une sûreté assez inusitée : quand la détente est repoussée vers l'avant, elle se replie et ainsi ne peut plus être pressée. Lorsque la culasse est armée,le MAS38 ne peut tirer tant que la détente n'a pas été volontairement abaissée. De plus, si la culasse se trouve en position avant et si la chambre est vide, on peut repousser la détente vers l'avant pour que le verrou s'enfonce dans un trou à l'intérieur de la culasse, empêchant ainsi le levier d'armement d'être amené vers l'arrière pour ouvrir l'arme.
Pour démonter le MAS38, enfoncez le verrou du ressort de crosse situé sous l'embout avant de la crosse, et lorsqu'il est libéré, pivotez la crosse vers la droite. Détachez la crosse et le ressort récupérateur ou ressort de manoeuvre, de la carcasse. Enfoncez la détente pour abaisser la gâchette, et ainsi pouvoir détacher l'ensemble pontet de son guide dans la carcasse. Tirez vers l'arrière le levier d'armement, qui entraînera avec lui la culasse. Ensuite, sortez la culasse et le ressort récupérateur de la carcasse.."

**--**--**


résistant Français en 1944, avec son MAS-38



dimanche 11 novembre 2007

Loi contre les armes: d'inspiration extra-terrestre?



Capitaine Kirk : "N'oubliez pas: quand les électeurs sur Padus IV ont fait interdire les Phasers, l'esclavage par des pirates Romuliens a augmenté de 118%"



Cependant, à l'autre bout de l'univers, une petite tribu entrait en résistance contre l'Empire..

mercredi 7 novembre 2007

Armes légales confisquées aux civils : qu'en faire?

Bonne question, puisque dans nombre de cas, des armes ont été abandonnées devant des commissariats... ou que la vieille dame ayant dû rendre le tromblon de feu son résistant d'époux est décédée depuis.. ou.. Et on ne parle toujours pas de dédommagements financiers pour les victimes connues - dédommagements qui devraient être retirés des émoluments des politiciens qui ont voté cette loi, car qui casse doit payer. Car ce sont des centaines de milliers d'armes qui étaient détenues légalement qui sont visées par cette loi anti-constitutionnelle votée par la quasi totalité de nos politiciens. L'incompétence semble bien partagée dans certains milieux.

"Les armes livrées par les civils n'ont pas été détruites"

"Ecoutez les gars.. la Défense doit épargner 150 millions..."

source & (c) Gazet van Antwerpen

samedi 3 novembre 2007

Le tir sportif: grande discipline olympique et de détente (vidéo)



source :
http://letirsportif.free.fr/pages/videospag.html


Commentaires
"d'Oxygeno" sur la page de ce film sur Dailymotion :
"Force est de constater que pour que la loi s'applique, il faut que le contrat moral qui unit le citoyen à sa justice existe. C'est un contrat de confiance et ici en l'occurrence la confiance ne peut plus exister puisque les amateurs d'armes se retrouvent criminalisés (ou criminalisables) par un changement législatif qui nie leurs droits antérieurs. Lors de l'enregistrement dans les années 80, il fut garanti aux gens que les armes déclarées ne seraient pas saisies (sauf infraction à la loi); lors de la tarification des détentions modèles 4, il fut garanti aux gens que le droit perçu serait unique et que la détention était délivrée sans limites de temps (sauf infraction à la loi). Et aujourd'hui le gouvernement utilise le fichier central des enregistrements pour spolier les citoyens et il impose une taxe récurrente (peu importe qu'elle soit de 1€ ou de 1000 € / armes pour une période limitée dans le temps).
L'état nous a menti, il a rompu le contrat moral et c'est pour cela que la régularisation est aussi médiocre, le citoyen est devenu méfiant vis-à-vis de ces politiciens qui mentent et sont incapables de respecter les engagements pris par leurs prédécesseurs 15 ans avant.
C'est une chose à rappeler, que le papy qui un beau jour de 1960 a acheté, en toute légalité, une 22lr pour ensuite l'oublier dans une armoire est un criminel, depuis les années 80 par défaut de déclaration, et qu'aujourd'hui c'est ce papy (qui en 46 ans n'a commis aucun crime) que vise la loi Onkelinx et c'est ce monsieur qui risque les cinq ans de prison et les 25000 € d'amende.... le criminel qui braque une banque ou le tueur, lui, ne risque pas plus qu'avant, le délit posé par la détention, le port et l'usage d'arme sera "absorbé " par ces autres fautes... La loi Onkelinx, c'est une prime à la criminalité.
Le droit des armes n'est pas un droit spécial, si aujourd'hui nous considérons comme "normal" que nos droits de propriété soient restreints sur ce point, demain..... d'autres droits de propriété seront niés par ces politiciens pour des raisons x ou y. La loi Onkelinx bafoue les principes constitutionnels d'un État de droit, peu importe que le texte soit bien rédigé juridiquement, chacun peut voir ou ressentir que cette loi porte atteinte à la propriété et au principe d'innocence des citoyens."

Un des problèmes du tir sportif, c'est l'image de l'arme qu'ont les non-connaisseurs. Image falsifiée par les films hollywoodiens et les jeux vidéos... et nos politiciens en sont totalement pollués, c'est limpide quand on voit leurs commentaires en commission (cfr M. Cheron/Ecolo et son copain prétendant que le 9mm est la munition des bandits.., quand toute la police et l'armée l'utilisent..)

vendredi 2 novembre 2007

.577 T-Rex: fusil & munition surpuissants


Votre voisin a acheté un Tyrannosaure Rex pour garder ses bibelots et ce dernier s'échappe du jardin et déborde sur votre propriété? Un seul recours, la .577 T-Rex!



Passé cette touche d'humour détonnant, voyons un peu ce couple arme-munition surpuissant, dont les essais filmés parcourent l'internet, mais pas les données techniques.


Les résultats suivants ont été obtenus dans un fusil A-SQUARE Hannibal. Le fusil pesait 6,2kg. Il n'y a pas eu de recherche pour obtenir des tirs groupés de précision, car l'unique but de ce fusil c'est le dernier recours pour arrêter net un animal qui fonce sur vous dans l'intention de vous remodeler l'anatomie! Il suffira de dire que tous les groupements obtenus avec les diverses charges de poudre, aux diverses vitesses, se trouvaient dans un cercle de 20cm à 91mètres, la majorité des charges à haute vélocité se trouvant dans un cercle de moins de 7cm! C'est une précision fantastique pour un fusil de cette puissance, avec des organes de visée ouverts.
Nous n'avons pas réussi à atteindre les vitesses publiées dans l'excellent manuel de rechargement d'A-SQUARE, avec leurs poudres mentionnées. A titre d'exemple, ils mentionnaient 117.5 grains de Reloader 19 pour une vélocité de 753m/s. Nous avons utilisé 178 grains de notre lot de Reloader 19, et n'avons obtenu que 695m/s. C'est presque 60m/s moins rapide! Leurs résultats ont apparemment été obtenus avec un canon de 66cm, alors que le nôtre ne mesurait que 58cm. Que ceci ne soit pas pris pour une critique à l'encontre d'A-SQUARE, c'est juste pour montrer les différences que vous pourrez obtenir en utilisant différentes armes et différents lots de poudre. Au département de vélocité, nous avons réussi à augmenter la vitesse de 30m/s par rapport au maximum publié par A-SQUARE, utilisant une poudre qu'ils n'ont pas testée. Il n'y avait pas de signe de pression excessive, et en fait, nous pensons qu'il serait envisageable d'atteindre les 792m/s avec ce fusil sans trop de problèmes – sauf le recul! Nous n'avons arrêté que parce que nous sommes tombés à court de balles.
En parlant du recul, ce fusil en a à revendre! Il est vrai qu'il est équipé de la crosse A-SQUARE Coil-Check, qui comprend 3 amortisseurs mercury, et que la plaque de couche est bien plus large que sur une crosse normale. Ces 2 modifications au fut aideront à réduire le recul. Malgré ça, toute cartouche produisant plus de 14914 joules d'énergie vous donnera un fameux choc. Et je peux vous le garantir, vous ne serez pas déçu du voyage!

voir tableaux de résultats vélocité/énergie par type de poudre & ogive:




A l'époque où les Anglais régnaient sur la plupart des territoires de chasse en Afrique, la vitesse magique pour la chasse aux animaux dangereux était estimée à 655m/s. Cependant, au cours des 30 dernières années, la chasse a changé, et les tireurs en ont toujours demandé plus à leur fusil. A présent, pour assurer une pénétration optimale du projectile dans tous les angles possibles, il est considéré que la cartouche devrait produire un résultat de 731m/s.
La .577 Tyrannosaur est une tentative moderne pour combiner la gigantesque .585 à 750 grains avec la .577 Nitro Express et sa vitesse magique de 731m/s. Le résultat est un fusil bestial qui est difficilement contrôlable. Un autre détail, c'est qu'il faut utiliser des balles pleines pour cette cartouche, car l'usage de balles prévues pour les vitesses de la .577 Nitro Express vont probablement se riveter sur place ou se briser, du fait des vitesses atteintes par la .577 T-Rex. Un chasseur Norvégien a tiré dans la colonne vertébrale d'un éléphant en utilisant une .577 T-Rex chargée avec une Woodleigh 750 grains. La Woodleigh s'est rivetée et a chassé dans tous les sens, car elle avait été poussée au delà de ses normes de conception.
[suivent des conseils pour se fabriquer un fusil customisé pour la .577 T-Rex, fabrication recommandée uniquement pour de grands spécialistes]
Les étuis et les balles pour la .577 T-Rex sont encore plus chers et difficiles à trouver que ceux pour la .577 Nitro Express. Bien que l'on puisse utiliser une moindre charge pour la .577 T-Rex afin de réduire son recul terrible et quasiment incontrôlable, la .585 Nyati serait un meilleur choix pour des vitesses moindres, car elle brûle moins de poudre et dès lors produit moins de recul. On peut se procurer des fusils complets en .577 Tyrannosaur auprès de la A-Square Company, dans le Kentucky (USA). L'armurier artisanal Joe Smithson, de Provo, dans l'Utah (USA), réalise de très beaux fusils customisés pour le .577 T-Rex, basés sur le Granite Mountain action.





14,5 mm Kavitator, 38,3 mm long; 52 g weight, BC ~0,08
for 94,2 mm long .577" Tyrannosaur Cartridge in 60 cm Barrel

Powder Mass
[g]
Density
[%]
Pressure [bar] Burn rate
[%]
V0
[m/s]
Remark
max. Muzzle
Norma 201 9,00 95,9 4.397 453 100 702 recommended
Norma 202 9,00 95,9 4.408 439 100 700
PCL 507 9,21 92,5 4.395 461 100 707
Rottweil 902 9,04 96,3 4.401 452 100 701
Vectan SP 9 9,45 95,6 4.383 475 100 710
Flight Path
Range [m] 0 50 100 - - -
Velocity [m/s] 730 675 641 - - -

Flesh [cm] 228 219 213 - - -
Bone [cm] cross 46 42 40 -
-

*-*-*-*-*-*

Remarque sur les essais filmés de tir par des amateurs non-avertis
http://community.discovery.com/eve/forums/a/tpc/f/9741919888/m/9711949439


Le T-Rex est vraiment une puissante arme, sans aucun doute. Mais les tireurs expérimentés habitués aux puissants fusils de chasse savent facilement tirer avec lui sans qu'il ne leur vole hors des mains. C'est pas pour en médire, mais il n'est pas aussi puissant que le .50BMG qu'ils ont testé lors de l'exposition. La seule chose qui rende ce .50BMG utilisable pour le tir, c'est l'extrême poids du fusil – la plupart pèsent plus de 9kg – et le très efficace compensateur de bouche de canon. Si un fusil tel que le T-Rex devait être chambré en .50BMG, le recul serait ingérable.


Film: un envoi de Christian D., de la "VZW Sportschutters Zeemacht"

video

samedi 20 octobre 2007

Prolongation du délais de déclaration d'arme jusquau 31/10/2008

"(Belga) La Chambre a adopté jeudi par 116 oui, 10 non (Ecolo) et 11 abstentions (sp.a) la proposition de loi prolongeant jusqu'au 31 octobre 2008 le délai de déclaration de détention d'armes. Au départ, il avait été prévu de prolonger la période dite d'amnistie jusqu'à la fin de l'année, puis jusqu'au 31 mars. Finalement, la Commission de la Justice a opté pour une prolongation jusqu'au 31 octobre. Entre-temps, le parlement devrait se pencher sur une modification de fond de la nouvelle loi sur les armes."

sans commentaire....


ship

jeudi 13 septembre 2007

Tir Sportif : Installation banc d'essai pour tir à 50 mètres



Cercle de Tir AOC Florennes (base de la Force Aérienne belge) - modification d'un banc de tir existant pour effectuer des essais de diverses munitions pour le tir de précision à 50 mètres, tir couché



mardi 11 septembre 2007

Grand prix de Bruxelles 2007 - Coupe URSTB-f

De : secretaire.general urstbf
date : 10 sept. 2007 09:43
objet : Concours Bruxelles



-Lieu : stand de tir " La Défense " : 22 quai des Usines ­ 1000 Bruxelles,(Laeken)

-Dates : le samedi 06 octobre et le dimanche 07 octobre 2007

-Discipline : 3X10 cartouches de précision à 25 m ­ calibre au choix ­
nombre de rachats illimité (chaque rachat se verra attribuer un numéro de participation au tirage au sort de 10 bouteilles de champagne).

-Classement : un classement général " inter- calibre " sera établi, les 5 premiers tireurs classés gagneront un DVD

-Droits d'inscription :10 euros pour la première série,
­ 5 euros par rachat.

-Table de prix : tirage au sort de 10 bouteilles de champagne.

-Horaire :
- le samedi 06 octobre de 13 à 17 heures (dernière inscription à 16 heures)
-le dimanche 7 octobre de 10 à 17 heures (dernière inscription à 16 heures)

PAS DE RESERVATION (15 lignes sont à votre disposition)

-Remise des prix : dimanche 7 octobre 2007 à 18 heures.

-Divers : possibilité de petite restauration (sandwichs divers) sur place.



jeudi 6 septembre 2007

Bourse aux armes à Oostende 9/9/2007


c'est une bourse exceptionnelle, où les armes sont présentes, le "militaria" comme les armes sportives. Les amateurs de belles armes ne doivent pas manquer ce rendez-vous... qui sait si on va encore pouvoir longtemps en avoir, dans notre pays, de pareilles bourses..



organisation :
VZW Sportschutters Zeemacht
(fédération des tireurs sportifs de la Force Navale)


Angillis Dirk
Elisabethlaan 439
8400 Oostende
0486.998.516 - 059.703.704

inschrijvingen@wapenbeurs.com



C'est la plus grande bourse organisée en Flandre avec plus de 150 marchands. Elle se déroule au "Vismijn", la Minque d’Oostende, Wandelaarskaai, le dimanche 9 septembre de 09h00 à 16h00
entrée : 5 euros

Le quotidien Het Nieuwsblad en parle positivement (page en néérlandais) :


En résumé de la page officielle, les catégories suivantes d'armes seront présentes :
1. armes soumises à autorisation (exposition uniquement, pas de vente)
2. armes en vente libre (vente uniquement par marchands et collectionneurs officiels) – Lien : liste des armes "panoplies", à savoir la page entière de l'A.R. modifié du 2 août 2007
3. vente d'armes à air comprimé autorisées aux personnes majeures

"Les vendeurs n'ont pas le droit de vendre ni de fixer rendez-vous pour une vente ultérieure d'une arme soumise à autorisation. Ces armes exposées n'ont donc pas de prix indiqué. Les armes exposées ne peuvent être manipulées par les visiteurs qu'avec intervention de l'exposant. Les armes soumises à autorisation doivent être fixées avec un câble ou exposées sous verre. Les armes de la catégorie "armes interdites" ne sont pas autorisées. Ils ne peuvent pas vendre d'accessoire faisant changer une arme de catégorie, comme par exemple un système transformant faisant passer une arme à répétition semi-automatique en arme à tir automatique. Les accessoires de type chargeur, poignées ergonomiques, compensateurs, télescopes de tir, optiques, visées laser, chargeurs rapides, etc, sont en vente libre, de même que le matériel de rechargement."



vendredi 31 août 2007

Prêt d'arme à feu & LTS

Voici une intéressante communication en attendant les si attendues décisions juridiques du Conseil d'État et dans la joie de la publication des nouveaux décrets sur les listes d'armes reconnues...




De : secretaire general urstbf
à 1 URSTBf
date 23 août 2007 10:36
objet Prêt d'armes
Un tireur a posé à La Justice la question de savoir ce que le prêt d'arme autorisé par la nouvelle loi impliquait.
Pour mémoire la Loi prévoit que : (moniteur belge du 09.06.2006 ‹ 29866) ;
Une autre innovation de la nouvelle loi est que les titulaires d'un permis de chasse et à l'avenir, d'une licence de tireur sportif ont le droit d'utiliser également l'arme à feu appartenant à autrui. Ainsi, le prêt mutuel d'armes entre chasseurs et tireurs (souvent des époux) reçoit enfin une base légale.

La réponse reçue fut :
----------------------------------------------------------------

À : Fonctionnaire d'Information
Objet : RE: Question sur "Nouvelle Loi armes"

Monsieur,

Le prêt d'armes dans le cadre de l'art. 12 de la loi sur les armes (entre détenteurs d'un permis de chasse ou d'une licence de tir sportif) peut être compris au sens large. Le propriétaire de l'arme ne doit pas être présent lors du tir, ni du transport, mais il convient qu'il donne à l'intéressé un accord écrit et une copie de son modèle 4 ou 9 pour éviter des discussions en cas de contrôle.

F. Ide
------------------------------------------------------------

Commentaire:

La loi prévoit bien le prêt d'armes et la nouvelle Loi a pour but de réduire la possession d'armes à feu.

La réponse de la Justice permet enfin aux membres d'une famille (père, mère, enfants, famille recomposée, cohabitants et autres tireurs possesseurs d'une licence de tir) de pouvoir pratiquer le tir sans acheter obligatoirement une arme à chaque membre de la famille ou même à des amis de tester des armes, et que Madame puisse aller au stand sans qu'elle soit accompagnée

(Quand aux risques dus à ce prêt, tous les jours, des personnes en
possession d'un "permis de conduire" utilisent l'auto d'une autre personne et cela sans qu'un contrat mutuel ait été signé avant l'accident, accident bien plus nombreux qu'avec nos armes !)

La licence de tir sportif a été dès les premières réunions avec la Justice et les autres fédérations "un permis de conduire une arme".

Il est donc normal aussi que la LTS offre des avantages et pas seulement des inconvénients.

Ceux que cela dérange ne sont nullement forcés de prêter leurs armes.
Georges Etienne, secrétaire général URSTB-f




dimanche 19 août 2007

du bon usage de la Licence de Tireur Sportif (LTS) - important communiqué de l'URSTBF 18/8/2007


Beaucoup circule sur la LTS, les lois se contredisent entre Fédéral et Communautaire, bref c'est l'embrouille totale et le risque juridique pour nous, tireurs sportifs. Voici un communiqué de la fédération URFSTB-f qui arrive à point pour aider à y voir un peu plus clair. (Republié avec autorisation)

JM


===========================================

De Georges Etienne "georges.etienne@...."
à 1 URSTBf
date 18 août 2007 10:46

a) La licence de tir sportif : la LTS les certificats
Nous devons rappeler aux personnes ayant réussi l¹examen théorique ou
pratique organisé par l¹ Union Royale des Sociétés de Tir de Belgique ‹ aile
francophone pour l¹obtention de la LTS que :
- le formulaire blanc est remis au tireur
- le formulaire jaune est conservé par l¹examinateur
- Aucun formulaire n¹est alors fourni à la personne en charge de l¹octroi de
la la LTS et qu¹alors nous ne délivrons pas la LTS.
- Nous prions les personnes ayant réussi de nous faire parvenir l¹original
blanc de réussite, après avoir fait éventuellement une photocopie de
sécurité.
L¹examen n¹est à passer qu¹une fois, tant que l¹on en demande le
renouvellement chaque année.

b) La licence de tir sportif : achat d¹arme non déclarée ?
Le service Armes du ministère de la Justice nous a demandé qu¹il soit mis
fin immédiatement à un mauvais usage de la LTS consistant à acheter avec une
LTS des armes non déclarées précédemment.
Explication : tous les belges devaient ­pour le 30 juin- déclarer ou
régulariser les armes détenues en modèle 4 chez le Gouverneur, en modèle 9
ou sans modèle à la Police.
Certains n¹ont rien fait, l¹arme détenue l¹est alors de façon illégale.
La Justice rappelle que l¹on ne peut avec une LTS acheter une arme qui
n¹aurait pas été déclarée fin juin ; la LTS n¹est pas un moyen de
régulariser des armes.
La Justice nous informe que la personne qui a vendu et celle qui a acheté
une arme ainsi verra son achat annulé par le Gouverneur de sa province , le
sort de la personne qui a vendu une arme détenue illégalement après le 30
juin ne nous a pas été communiqué.
La Justice me demande de vous en informer.

c) La licence provisoire de tir sportif : le pratique
Le décret de la Com. Fr. vous accordait 6 mois pour demander la LTS
définitive et cela à partir du 15 février donc + 6 mois = le 15 aout.
Le décret prévoit ensuite le système de la licence provisoire donc :
Demander la LTS provisoire en échange du dossier prévu, on l¹obtient, on
passe l¹examen théorique, on tire 6 fois devant un moniteur Adeps, on passe
le pratique et en cas de réussite on reçoit la LTS définitive.
Il n¹est donc pas légal lors d¹une demande de LTS provisoire, d¹y joindre le
certificat de réussite de l¹ épreuve pratique.
Lorsque l¹on demande une provisoire, le tireur ne peut que tirer 6 fois
devant un moniteur Adeps,
L¹examinateur ne peut faire passer le pratique à un demandeur de la LTS
provisoire que si celui-ci peut lui présenter un carnet de tir tamponné 6
foisŠ

d) La licence de tir sportif : les dossiers incomplets
Il est dommage de constater que 20% des dossiers qui nous parviennent sont
incomplets.
Nous devrons envoyer un rappel à chacun de ceux qui l¹ont faitŠ = 500
lettres ?

e) Le cout du cours niveau 0/contrôle des tirs/ pose de tampons
le Conseil d¹Administration de l¹URSTB-f a ­ce lundi- lors de l¹approbation
du PV
de la réunion précédente constaté une divergence entre le projet de PV
soumis (10 euros pour les candidats sauf la gratuité pour les arbitres et
les examinateurs) et ce que les administrateurs avaient réellement décidé.
Les avis divergeaient.
Il avait été en fait décidé que les cours étaient gratuits pour tous.
Le PV a été approuvé ainsi.
Je m¹occuperai donc du fait que le remboursement soit bien effectué en
accord avec le trésorier M. Leurquin et les autres personnes concernées.

f) Modification du décret concernant la licence
Une modification du décret doit paraître au moniteur belge, le texte
principal figure ci-dessous.
Il faut en déduire que ces armes sont les armes de tir sportif, qu¹en
conséquence ce sont avec ces armes là que l¹on peut obtenir une LTS et
passer les épreuves.
Après obtention de la LTS, on peut acheter avec une LTS les armes
correspondant à la liste de la Justice.
Autrement dit et à titre d¹exemple, un revolver peut maintenant être utilisé
pour passer les épreuves et obtenir une LTS
Mais la liste des armes de la Justice étant ce qu¹elle est aujourd¹hui, on
ne pourra acheter un revolver avec une LTS.

-----------------------------

Extrait de la modification du décret /
Le quatrième alinéa de l¹article 4 du décret du 24 novembre 2006 visant
l¹octroi d¹une licence de tireur sportif est remplacé par l¹alinéa suivant :

" Pour pratiquer les disciplines de tir sportif dont la liste a été arrêtée
par le Gouvernement, les armes de tir sportif utilisées doivent figurer dans
la liste suivante :

1° Les armes soumises à autorisation :

a) Les armes à poudre vive :
- Carabine libre 300 m : calibres 8 mm maximum ;
- Carabine standard 300 m : calibres 8 mm maximum ;
- Carabine libre 50 m : calibre 5,6 mm (.22 LR) ;
- Carabine standard 50 m : calibre 5,6 mm (.22 LR) ;
- Carabine à lunette silhouette métallique : calibres 5,56 mm à 11,43 mm ;
- Carabine à lunette bench rest : calibres 5,56 mm à 11,43 mm ;
- Fusil de tir aux clays : calibres 410, 20, 16 et 12 GA ;
- Pistolet et revolver petit calibre ISSF : calibre 5,6 mm (.22 LR) ;
- Pistolet et revolver gros calibre ISSF : calibres .30 à .38;
- Pistolet libre olympique : calibre 5,6 mm (.22 LR) ;
- Pistolet silhouette métallique : calibres 5,56 mm à 11,43 mm ;
- Pistolet et revolver IPSC : calibres 9 mm à 11,43 mm.

b) Les armes à poudre noire :

- Fusil ou carabine à percussion : calibres 7,87 mm (.31) à 17,50 mm (.69) ;
- Fusil ou carabine à silex : calibres 7,87 mm (.31) à 17,50 mm (.69) ;
- Mousquet à mèche : calibres 7,87 mm (.31) à 17,50 mm (.69) ;
- Pistolet à silex, mèche ou à percussion : calibres 7,87 mm (.31) à 17,50
mm (.69) ;
- Revolver à percussion : calibres 7,87 mm (.31) à 17,50 mm (.69).
-
2° Les armes en vente libre :
- Carabine à air ou à CO : calibre 4,5 mm (.177) ;
- Pistolet à air ou à CO : calibre 4,5 mm (.177).
-

-----------------------------


G. Etienne
Secrétaire général


L'image “http://www.gilde-st-antonius-abt.nl/images/Anschutz%201907%20links.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


vendredi 10 août 2007

Cacophonie législative : votre Astra Mange-Tout sauvé in extremis!

09/08/2007
Des milliers d'armes détruites pour rien


Les collectionneurs d'armes anciennes sont furieux. Suite à une récente adaptation de la loi sur les armes, un grand nombre de fusils et de pistolets que les propriétaires avaient remis parce que ne possédant pas d'autorisation, les voilà à nouveau en libre détention.

En grand nombre d'armes dangereuses risque à nouveau de se retrouver dans le commerce. Quiconque ne disposait pas d'une autorisation de détention d'arme nécessaire pour les armes qu'il avait à la maison avait reçu, au cours du premier trimestre de cette année, la possibilité de tout rapporter à la police sans risque de poursuites judiciaires. Des milliers de précieuses pièces héritées ont été de la sorte détruites. Pour rien, comme il en ressort à présent.

Suite à une adaptation de la loi sur les armes parue le 2 août 2007 au Moniteur Belge, nombre d'armes anciennes peuvent à nouveau être librement vendues. Mais uniquement dans le cadre de bourses officielles et par des vendeurs disposant d'une autorisation de vente. Pour être clair, cela concerne de vieilles armes, mais encore fonctionnelles.

L'adaptation est survenue notamment sur demande des associations de tireurs et d'organisations folkloriques. La sévère législation sur les armes faisait qu'il leur était pratiquement impossible de continuer à pratiquer leur loisir. La conséquence cependant est que des collectionneurs qui avaient, par exemple, remis il y a 2 mois un fusil allemand Mauser K98 de la seconde guerre mondiale, pour qu'il soit détruit, peuvent à présent racheter le même sans autorisation.

Le ministère fédéral de la Justice précise néanmoins que "ceux qui veulent utiliser l'arme auront besoin d'une autorisation."

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

pourvu qu'on ne se mette pas à chercher ces détails techniques pour "améliorer" nos lois..


Donc depuis cette parution au Moniteur belge du 2 août, dont texte direct officiel ici,
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl enfin une bonne nouvelle : le vieil Astra 400 "mange-tout" en parfait état de tir que vous possédiez n'est plus illégal! Vous pouvez le déterrer du fond du jardin (si, si, je sais que c'est là que vous l'avez planqué.. vous aussi ;-)
Victoire, vous pouvez même le replacer sur son présentoir sur lequel votre grand-père, dont vous l'avez hérité, l'avait fixé, sa chère arme conservée en souvenir de la Résistance... Il est des libertés dont un simple objet est un rappel quotidien, objet prenant de la valeur bien plus que commerciale..

Comme le titrent diverses gazettes francophones, suite aux articles de la presse flamande : "des milliers d'armes détruites pour rien" - voyez par exemple 7sur7.be et Vers l'Avenir

Question impertinente mais je pense non-dénuée de bon sens : puisqu'il va immanquablement y avoir quantité de plaintes déposées pour ce détournement manifeste de biens privés, qui paiera les dommages et intérêts pour tous les préjudices que ces errances législatives à répétition ont causé? Va-t'on encore une fois plonger dans la caisse de l'État, à savoir NOTRE caisse, pour dédommager les victimes, et donc leur rendre avec ce qu'on leur aura pris d'un autre côté? A quand une responsabilité pour les actes législatifs?
On n'oubliera pas de remercier aussi la RTB qui, jusqu'au tout dernier moment, a mis les citoyens sous pression, par des articles alarmistes destinés clairement à leur faire peur et à leur faire rendre volontairement ce qu'à présent on reconnaît qu'ils avaient le droit de continuer à détenir. Merci à ces "journalistes" qui ont tant kollaboré à ce projet qui n'avait pas eu de prédécesseur connu depuis 1940 et une certaine occupation du pays.

Jusqu'à présent, on n'a pas encore entendu parler d'un seul bandit ayant rapporté spontanément son artillerie.. Jusqu'à présent, seuls les honnêtes gens ont été largement ennuyés par cette loi aberrante et mal ficelée - même s'il est vrai que certains amendements auraient été bienvenus, mais réfléchis et bien étudiés! Le mal est fait.
Carpe diem - savourons cette avancée! Et ce, en attendant la suite, qu'on espérera encore plus favorable pour les tireurs sportifs et les honnêtes gens.






sur cette page de pub pour des e-books en français sur les armes,
un explicatif des sécurités de l'Astra 400



Le démontage de campagne de l'Astra 400 (en anglais)
http://www.gunsworld.com/spain/astra400_fs_us.html

Il est vrai que chez nous, on a toujours su légiférer pour les choses vraiment importantes. Par exemple, en plus de demander à la Justice de s'occuper de neutraliser les honnêtes gens, on va aussi lui demander d'aller organiser des grands "autodafé" publics de livres dangereux. Je présume qu'on va organiser au préalable des campagnes de délation, puis des perquisitions musclées dans les salons et rayons de bédéthèques de nos enfants...

source & (c) : Gazet Van Antwerpen

Mille milliards de mille sabords, qu'ils sont devenus dingues!


Un homme armé est un citoyen.
Un homme désarmé est un sujet.

mercredi 1 août 2007

Jerry Miculek: le revolver, c'est pour le tir sportif, pas pour les cow-boys!

Plus rapide que rapide? Jerry Miculek bat le record de McGivern.


Charles E. Petty

Bien des gens comme moi ont grandit avec un profond respect envers les exploits d'Ed McGivern. Le seul mot qui convient pour les décrire, c'est légendaire. Je me souviens de ces films en noir et blancs, avec des parasites, où l'on voyait cet homme trapu avec un grand chapeau, et les 5 coups qui claquaient quasiment comme un seul.



McGivern a accompli quasiment tous ses tirs à haute vitesse reconnus dans les années 1930, utilisant le meilleur équipement de mesure de l'époque – des chronomètres. Il utilisait une ventouse actionnée par un solénoïde pour démarrer et arrêter le chronomètre, un système qui était certifié être précis au 1/20ème de seconde (0,05). L'exploit que tout le monde connaît, c'est son tir de 5 coups en 9/20ème (0,45) de secondes. Tous les impacts se trouvaient dans une zone de la taille d'une carte à jouer. Sans rien enlever à ses exploits, il y a une source inhérente d'erreur potentielle dans la mesure de temps. Si chaque "tic" du chronomètre prenait 0,05 seconde, alors la possibilité existe pour une erreur de cette amplitude à la fin de chaque événement, et cela signifie que le temps très précis, selon les normes modernes, serait de 0,040 à 0,050 secondes.


Le revolver utilisé était un Smith & Wesson M&P Target. Il avait un canon de 6 pouces, et portait le célèbre guidon McGivern en or. Le monde connaît bien le M&P en tant que revolver ayant eu la plus longue durée de production. Lorsque S&W commença à utiliser des chiffres pour ses modèles, il devint le Modèle 10, celui avec visée réglable devint le Modèle 14, et quand les versions inoxydables (stainless) ont commencée à être produite, il se serait appelé Modèle 64 ou 65.

Le nouveau gars

Permettez-moi à présent de vous parler du successeur de McGivern. Il s'appelle Jerry Miculek, un paisible Cajun de 49 ans, de la Louisiane, qui a provoqué un grand remous dans les compétitions de tir de vitesse et de "practical" il y a quelques années, en utilisant des revolvers avec lesquels il pulvérisait les records de vitesse de bons tireurs utilisant des pistolets semi-automatiques. Je sais tout cela parce que j'ai vu tant lors des compétitions que dans des démonstrations explicatives comment Jerry parvenait avec un S&W Modèle 625 à tirer aussi vite voire plus vite encore que les meilleurs équipés en semi-auto' et, utilisant des "moon clips", rechargeant encore plus vite qu'eux. Quiconque pense que les revolvers sont obsolètes n'y connaît strictement rien.

C'était écrit que Jerry allait s'attaquer aux records de McGivern. Nous connaissions celui des 5 coups en tir rapide mais il y avait un autre exploit peu connu de sa part. Dans son livre, McGivern rapporte l'histoire de son tir de 5 coups avec 10 revolvers différents en 25 secondes. Cette fois, Jerry s'attaqua à celui-là aussi.

La tentative de Jerry a eu lieu lors du NRA National Police Championship à Jackson, Mississippi, du 22 au 25 septembre 2003. C'est une célèbre compétition rassemblant quelque 460 tireurs de 35 États et de 4 pays étrangers, pour 4 jours d'épreuves tant pour revolver que pour pistolets. Depuis 1989, elle a lieu dans les installations du pas de tir de la police de Jackson.

Leçon de la petite histoire.
cible NRA B27 noire

Le match NRA PPC (Police Pistol Combat) est un tir de 150 cartouches à des distances de 6,5 à 45 mètres sur une cible standard à silhouette modèle B-27. Les positions sont : allongé, agenouillé, assis et debout. Certaines parties du parcours debout permettent l'usage d'une barricade pour soutien et protection. Le détail avec ce passage, c'est que si vous tirez du côté droit de la barricade, vous utilisez votre main droite, mais pour tirer de l'autre côté, c'est de la main gauche. Cela signifie que tout le monde doit tirer quelques cartouches avec sa main faible. A l'exception d'une épreuve à 6,5 mères, tout peut être tiré à 2 mains. Pour les revolvers, c'est en double action, sauf pour l'épreuve à 45 mètres où le simple action est autorisé, mais où quasiment tout le monde tire aussi en double action.

Bien sûr, les forces de l'ordre ont massivement remplacé leurs armes de poing et sont passés aux pistolets semi-automatiques, de sorte qu'en 1990, les règles de la compétition ont été adaptées pour permettre au tireur de choisir soit le pistolet soit le revolver. Mais le véritable changement a eu lieu en 1992, quand un classement séparé a été établi pour les pistolets, et le champion national devint le tireur ayant le meilleur résultat avec les 2 types d'arme. Cette année, le gagnant fut un discret lieutenant de la police d'État du Mississippi, Philip Hemphill, qui a remporté la partie revolver avec un score de 1.496-120x sur un maximum possible de 1.500. C'est le genre de gars qui dirait probablement "excusez-moi" s'il aurait prononcé un juron durant ses jours sur la route. Il ne termina que 3ème au pistolet, mais les résultats combinés l'ont placé devant 2 tireurs de la célèbre U.S. Border Patrol (police des frontières). Les agents Robert Vadasz et Clay Tippit se classèrent donc 2ème et 3ème à seulement 2 points derrière Hemphill et ses 2.988 points, sur un maximum possible de 3.000 points. Hemphill n'est pas précisément un étranger au cercle des gagnants. Cette année, c'était sa 6ème participation au Championnat National, et il est un des 2 seuls à avoir réussi le parfait avec 1500 points. Et ça, il l'a fait à 2 reprises.

Les compétitions nationales de PPC sont une fameuse affaire pour les tireurs, mais il y a aussi tout l'aspect social et de détente. Des mécènes d'entreprises ont payé les repas de banquet pour 2 soirées, le Jackson Police Department a organisé une friture de poisson sur place, et le tireur au fusil à pompe John Satterwhite a donné une représentation. Mais l'événement qui a le plus attiré l'attention, ce fut la tentative de Miculek pour améliorer les records de McGivern.

Le déroulement.

Jerry est le genre même de chouette gars qui ne se laisse pas monter le col par la renommée. Je le connaissais depuis quelque temps déjà, mais c'était toujours aussi impressionnant de le regarder parler aux gens sans montrer la moindre prétention. J'ai vu bien des athlètes professionnels, vous savez, du genre joueur de football, base-ball et basket-ball, qui se sentent beaucoup trop importants pour parler à un gosse ou lui signer un autographe sur un bout de papier. Mais il est vrai aussi qu'il y a des centaines de joueurs dans tous ces sports. Ici, à présent, il n'y a qu'un seul homme au monde qu puisse faire ce que Jerry fait avec un revolver. Je sais que le cercle est plus petit, mais c'est sûr que c'est rassurant de savoir que vous n'avez pas besoin d'être un abruti orgueilleux pour être bon dans un sport.

Le chronométrage est bien meilleur de nos jours, et Jerry utilisa un groupe de 3 chronos PACT activés par le bruit du premier tir. Debout à le regarder, cela n'avait pas l'air très rapide. Je suppose que je m'attendais à quelque chose comme le bruit de la rafale d'une mini-mitraillette, et en commençant ses échauffements, Jerry se plaignit qu'il ne parvenait pas à "réveiller" son index. Il grimaça en disant à voix haute "60" ou "59" et en étant visiblement pas content de sa performance. Il continua avec d'autres essais – 8 ou 10 – et acheva chacun par un coup d'oeil au chrono, et "encore un 59." Il se plaignait de tirer 5 coups en 0,59 secondes!

Et il y avait une autre dynamique qui oeuvrait, pas toujours facile à remarquer – l'effet de la foule. Il me dit : "Il est difficile d'enthousiasmer des policiers. Ils sont là comme si vous tentiez de leur vendre quelque chose." Mais progressivement, la foule entra dans l'ambiance, et on commença à entendre des "Go Jerry!" ou d'autres paroles de soutien. On pouvait aussi voir ça à Miculek, qui reprenait du poil de la bête, mais malgré ça, c'était toujours des 59. Alors il changea de matos.

Un des autres exploits de McGivern, c'était donc le tir de 5 coups avec 10 revolvers différents en 25 secondes max. Le but de Miculek, c'était de tirer 6 coups de 10 revolvers. "Je pense que je pourrai y parvenir en 20 secondes" m'avait-il dit. L'exercice consistait à préparer 10 revolvers S&W modèle 64, rigoureusement non-modifiés. Il le fit en posant un morceau de tapis sur la table, puis utilisant des boîtes de munitions pour soutenir chaque revolver en position montante, avec la poignée dans une position où il pourrait l'agripper juste après avoir déposé le revolver précédent. A nouveau, il y eu quelques anicroches. Lors de la première tentative, son index dérapa sur la gâchette du 3ème ou 4ème revolver et il manqua un tir. Il s'arrêta, expliqua à la foule ce qui venait de se produire, et reprépara tout pour recommencer.

Sens de l'humour pratique

Il était assisté d'un célèbre tireur de "practical", J. Michael Plaxco, qui travaille aussi comme représentant auprès des forces de l'ordre pour le fabriquant Smith & Wesson. Ils rechargèrent ensemble les revolver et Jerry était à nouveau prêt à tirer. Au signal sonore du chrono PACT, le concret commença à se produire. Le premier et le second revolver furent vidés à la vitesse de l'éclair, mais lorsqu'il prit le 3ème, tout ce que nous purent entendre, ce furent 6 étonnamment bruyants "clic" dans le vide. Miculek déposa le revolver et se tourna pour regarder Plaxco, avec un air de fou rire. Qui éclata des 2 côtés, tous 2 se pointant mutuellement du doigt et disant l'un à l'autre "mais je croyais que tu l'avais rechargé!"

Les gars, je ne sais pas si Plaxco l'avait fait en exprès ou si c'était vraiment accidentel, mais c'était l'événement nécessaire pour détendre l'atmosphère et avoir la foule vraiment impliquée. Ils rigolèrent tous, puis poussèrent des cris d'encouragement lorsque les revolvers furent rechargés, et regardèrent Jerry se repréparer à tirer. Le changement d'ambiance était palpable. Cette fois, plus le moindre pépin, et j'en ai presqu'oublié de prendre des photos, tant c'était un spectacle incroyable. Les revolvers semblaient bondir l'un après l'autre dans sa main, se vidant d'eux-mêmes et tombant sur la table. En moins de temps qu'il n'en faut pour écrire cette phrase-ci, il avait terminé. On consulta les chronos, et les officiels de la NRA (National Rifle Association; ndt) s'avancèrent pour vérifier le résultat. 17,12 secondes. La foule explosa de joie, littéralement en folie.

La glace étant à présent bel et bien rompue, Miculek se reprépara pour la tentative des 5 coups. Le changement d'ambiance était si évident quand Miculek s'avança. A nouveau, les 5 coups claquèrent comme presqu'un seul, et le chrono indiqua 0,57 secondes. "Votre vie tient parfois à quelques centièmes de secondes," dit-il simplement. La cible était percée de 5 beaux trous, et à nouveau le juge de la NRA vérifia le résultat.

Jerry parla un peu à la foule, et répondit à quelque questions pendant que tout était nettoyé et les munitions rangées. Ensuite les spectateurs furent invités à examiner les revolvers. La seule modification notable était que tous étaient équipés de plaquettes de crosse que Jerry avait conçues. Sinon, ces Modèles 64 étaient exactement ceux sortant de l'usine. C'est très courant chez les tireurs de couper un bout d'anneau du ressort pour alléger la détente, mais ça c'est bien la
dernière chose qu'il voulait faire, parce que son genre de tir dépend de la force du ressort pour revenir en position de sorte qu'il puisse tirer rapidement le coup suivant. Aucune modification n'est permise. Le revolver utilisé pour la tentative de 5 coups venait du S&W Performance Center en 1994 et est essentiellement un Modèle 66 avec un canon spécial en "V". Le mécanisme est celui d'origine, quoique Jim Rae, le "magicien du revolver" au Performance Center, dit qu'il avait été un brin "affûté", mais tout est en pièce d'origine. La munition utilisée était de la .38 standard pour cible, rechargée main en 2,7 gr Bullseye, avec une balle wadcutter 148gr, du même genre que ce que McGivern avait utilisé.

Quand vous parlez avec lui, c'est facile de voir que Jerry n'est pas simplement un gars qui sait tirer rapidement. C'est un type sérieux, qui étudie, qui sait parler des mécanismes tant humains que de l'arme à feu, et qui réfléchit sans arrêt pour trouver comment améliorer ses résultats.

Je ne sais pas compter le nombre de fois où pourrait s'appliquer l'affirmation "le chrono c'est tout." Les chronomètres électroniques modernes comme le PACT Mk IV que Jerry utilise divisent une seconde en 4 millionièmes (0,00000025). Dès lors, ce que nous avons ici, ce sont 2 records modernes minutieusement établis qui attendent d'être battus. Miculek n'était pas complètement satisfait de son tir de 5 coups, et il a fait mieux à l'entraînement, de sorte que nous verrons assurément de nouvelles tentatives publiques. J'espère y être – c'était vraiment une chouette mission que de couvrir un tel événement.



COPYRIGHT 2004 Publishers' Development Corporation
COPYRIGHT 2004 Gale Group

"Bang incorporated" ou la "Jerry Academy", son école de tir.
http://www.bang-inc.com/

Un article sur Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Jerry_Miculek

Son copain professeur de Budo explique les aspects physiques
http://www.parkerplanaslineage.com/Articles.html

Des conseils de tir
http://www.shootingusa.com/PRO_TIPS/JERRY_MICULEK/jerry_miculek.html


La poignée de crosse "Jerry"crosse Jerry Miculek pour S&W


Le S&W 625JM ne coûte que 956 dollars.. aux USA..
http://www.smith-wesson.com/webapp/wcs/stores/servlet/ProductDisplay



Les 5 coups sur une cible, puis 1 sur 5 cibles différentes.
Source




Silver Creek Conservation Club le 13 mai 2006 (on ne voit pas très bien)
source